FC Barcelone : Riqui Puig, l’éclosion

Après des années à laisser sa formation à l’abandon, le Barca est en train de retrouver l’ADN qui a fait tout son succès. Une jeune génération arrive, menée par 2 joueurs très importants pour le futur du club : Ansu Fati, mais surtout Riqui Puig. Retour sur son début de carrière.

Depuis tout petit, Riqui Puig a l’amour du football, mais surtout du FC Barcelone. Son père est l’un des plus grands supporters du géant Barcelonais. Il prend un abonnement à son fils et devient socios à l’âge de 4 ans. Riqui commence à jouer au football pour le club de Jàbac, comme Sergio Busquets, à l’âge de 7 ans. L’Espagnol va rapidement attirer les radars des plus grands clubs de sa ville : l’Espanyol et le FC Barcelone. Ses parents vont préférer le laisser faire ses gammes dans le club où joue son père, arrière gauche en équipe première. Été 2013, le Barca enregistre l’arrivée d’un joueur qui marquera les esprits pour les années à venir : Neymar JR.

C’est pendant ce mercato qu’arrive Riqui Puig, alors âgé de 13 ans, dans le club majeur de la capitale catalane. Dès son arrivée dans les rangs de la célèbre Masia, il est titulaire en tant que faux neuf. Il ne sort pas dans un premier temps au-dessus du lot : « ce n’était pas un des meilleurs joueurs de son équipe » selon Elton Mokolo, journaliste du Club des 5 et fan du Barca. Le Catalan passe 3 ans en tant qu’attaquant. Lorsqu’il va commencer à jouer avec l’équipe B des Juvenil (U19), Quique Alvarez, l’un de ses formateurs, le repositionne au milieu du terrain. Il est l’électron libre de son équipe. Puig commence à démontrer l’étendue de son talent. Il va exploser en Juvenil A avec Garcia Pimienta.

Il est déjà adoubé par Xavi, une des légendes du club : « Riqui Puig est très bon, il suffit de le voir jouer 20 minutes en Juvenil pour comprendre qu’il a le niveau ». Il emmène ses coéquipiers vers la victoire finale en Youth League contre le Chelsea d’Hudson-Odoi. Auteur de 3 buts et 3 passes décisives, il est le MVP de la compétition. Lors de ce match, il rayonne grâce à sa rapidité d’exécution et son intelligence dans le jeu. Son contrat se termine cette année-là. Même si de nombreux clubs cherchent à enrôler la pépite espagnole, le principal concurrent du Barca reste Tottenham. De leur côté, certains dirigeants du club espagnol ont quelques doutes sur sa capacité à évoluer au plus haut niveau, principalement à cause de sa taille : « Au Barca, ils ont douté de son physique. Certains ne voulaient pas qu’il reste » selon Gerard Lopez, ancien entraîneur de l’équipe B. Une décision fait pencher la balance. Garcia Pimienta, grand architecte de la victoire en Youth League est promu en tant qu’entraîneur de la réserve. Riqui prolonge avec le Barca, son contrat contenant une clause libératoire fixée à 100 millions d’euros.

Des débuts en équipe première remarqués

Lors de cet été, il va faire ses débuts avec l’équipe professionnelle, lors de l’International Champions Cup. Il débute face au Milan de Gattuso, qui est impressionné par son talent : « Riqui est un spectacle. Voir un joueur qui a encore un visage d’enfant et qui maîtrise le ballon comme ça, c’est quelque chose qui m’émerveille.» Malgré un talent assez évident, Riqui va rester en réserve jusqu’à l’arrivée de Quique Setien. Une situation qu’il avait du mal à avaler : « J’aimerais avoir plus de minutes en équipe première ». Depuis la reprise du football en mai, l’Espagnol joue bien plus en Liga et convainc. Contre Bilbao, Riqui a réjoui tous les fans du Barca grâce à une entrée plus que prometteuse. Il a transformé le milieu de son équipe et a impulsé le but de Rakitic à la 71ème minute.

Le profil du joueur

Beaucoup d’observateurs le comparent déjà à une légende du Barca : Iniesta. Pour Gerard Lopez , il a une « vision du jeu, capacité de dernière passe, changement de rythme, éliminer son adversaire direct sur un toucher de balle ou une feinte… Puig a tout ça », mais aussi Cesc Fabregas, « Riqui peut devenir comme Iniesta ». Une autre comparaison revient, celle avec Deco, le milieu offensif brésilien qui a passé 4 ans chez les blaugranas. Elton Mokolo considère qu’il se rapproche le plus de ce profil : « Les deux partagent cette faculté d’évoluer sur le terrain comme des meneurs de jeu quand bien même ils ne le sont pas dans le dispositif. Ils ont une capacité à porter le ballon, orienter le jeu à bon escient, activer leurs coéquipiers ».

Et pour la suite ?

Tous les fans du Barca et du monde du football veulent voir cette pépite jouer plus souvent. Puig va prolonger son contrat avec son club de cœur jusqu’en 2023, donc pour Elton Mokolo, « il va s’inscrire dans la durée avec son club formateur.» Avec la sortie du groupe d’Arthur, l’espagnol devrait avoir du temps de jeu lors des phases finales de Champions League. Il aura l’occasion de démontrer tout son talent, une nouvelle fois, sur la scène internationale. Le Barca tient une autre pépite dans leurs rangs.

Crédit photo : wikipédia