(Municicaqs #14) – Montpellier, la cité des clowns

Après Bordeaux, Lille, Perpignan et bien d’autres, CAQS part dans une des villes les plus ensoleillées de France : Montpellier. Le bon vivre de la 7ème ville de France ne s’est pas illustré à travers les élections. Entre alliances surprenantes et arrogances collectives, la ville saura-t-elle retrouver la voie du bon sens ?

Geroges Frêche aurait-il approuvé la situation politique dans laquelle se trouve Montpellier ? Probablement pas. Avant le premier tour, la campagne électorale était dénuée de sens. 14 candidats, un milliardaire, un youtubeur, un maire hospitalisé, des écologistes qui se font la guerre. De quoi détonner dans la capitale de la médecine. Et les résultats électoraux du premier tour en sont pour preuves. Avec une abstention de plus de 65% (un record, notamment à cause du Covid-19), le maire sortant arrive en tête avec… 19,11% des voix. Deux autres candidats sont qualifiés pour le second tour : la tête de liste du PS Michaël Delafosse (16,66%), et le milliardaire Mohed Altrad avec 13,30% des voix.

Au début de la campagne, le maire sortant Philippe Saurel s’est peu impliqué dans la course à son second mandat. Mais avec la crise sanitaire, le maire s’est régulièrement exprimé. Il a appelé le président à reporter le 1er tour des élections quelques jours avant le 15 mars. Sa légitimité en tant que professionnel de santé l’a poussé à s’exprimer régulièrement sur la crise pendant le confinement. En avril, il appelle à ne pas rouvrir les écoles pour seulement quelques semaines de classe avant les vacances d’été. Ces interventions régulières sur des médias nationaux agacent au Parti socialiste. Le candidat PS Michael Delafosse a reproché au maire de se servir de la crise pour redorer son image.

Alliances et arrangements politiques

Dès la fin du confinement le 11 mai, les discussions entre candidats éliminés et candidats qualifiés pour le second tour ont repris. Très vite, Michael Delafosse a su rallier à lui la candidate EELV Coralie Mantion. Rien de surprenant, les écologistes s’alliant régulièrement au PS. Mais c’est du côté de Mohed Altrad que l’incompréhension se fait sentir. Candidat libéral, chef d’entreprise, autrefois en recherche de l’étiquette LR puis LREM, le milliardaire a trouvé un accord avec Rémi Gaillard (Youtubeur, 4ème au premier tour avec plus de 9% des voix), Clothilde Ollier (infirmière syndiquée CGT et ancienne candidate EELV) et Alenka Doulain, autrefois soutenue par LFI. 

Suite à cette alliance aux allures d’arrangements politiciens, Mohed Altrad a promis plusieurs sièges au conseil municipal à ces nouveaux alliés, mais surtout la place de président de la métropole de Montpellier à Alenka Doulain elle-même. 

Les montpelliérains sceptiques se questionnent : « Comment gérer une ville avec LFI, les écolos et un milliardaire à la tête de la ville ? »

Face à ces arrangements, il reste le maire sortant. Des discussions, oui. Mais aucune alliance. Le maire fait cavalier seul et garde la même liste qu’au premier tour. Son objectif : réussir une nouvelle fois l’exploit de 2014.

Cette année-là, le candidat PS Jean-Pierre Moure est ultra favori pour devenir le maire de Montpellier. Mais c’est le dissident Philippe Saurel, contre toute attente, qui ira braquer la maison PS se voyant déjà installée dans le fauteuil de la mairie de Montpellier.

Sécurité, nouvelle inquiétude des montpelliérains

Montpellier est le théâtre de nombreuses tueries et règlements de compte ces derniers mois. Ces faits divers poussent les candidats à faire des propositions sur les questions sécuritaires.

Philippe Saurel veut augmenter les effectifs de la police municipale (100 policiers supplémentaires) et mettre en place une brigade des transports. Pour les grands événements, il est favorable à un système de vidéo surveillance. Pour les quartiers dits « sensibles » comme la Mosson, le maire sortant souhaite la création d’un poste de police nationale dans ce quartier. 

Michael Delafosse propose de créer une police des transports de 30 agents. Le candidat PS veut aussi un nouveau poste de police municipale et nationale dans le secteur Paillade-Celleneuve-Alco. 

Pour Mohed Altrad, les policiers municipaux doivent être 125 de plus d’ici la fin du mandat. Il veut élargir les horaires d’ouverture des postes de police et mutualistes avec la police nationale. Il veut également plus de police de proximité et mettre des gardiens dans les résidences.

Redonner du pouvoir d’achat aux montpelliérains

Michael Delafosse veut 0% d’augmentation des taux d’impôts des familles et tarifer l’eau avec 3 mètres cubes d’eau gratuits par personne et par an pour les familles les plus en difficultés. 

Le candidat Altrad veut donner 1000€ aux familles les plus touchées par la crise. Il souhaite soutenir les associations qui remplissent des missions d’intérêt général en doublant les subventions.

Philippe Saurel veut mettre en place un chèque-ressource pour l’eau et l’énergie et réduire le prix de la restauration scolaire à 1€ pour les faibles revenus. 

La lutte pour la propreté dans la ville : un combat immortel 

Depuis toujours, Montpellier est souvent qualifiée de sale. Les habitants sont parfois peu civilisés pour respecter la propreté dans l’espace public.

Pour Philippe Saurel, il faut augmenter la fréquence des ramassages des poubelles jaunes et favoriser l’économie circulaire pour des chantiers propres.

Michael Delafosse parle lui d’une tarification incitative pour réduire les déchets. Il souhaite augmenter les fréquences de la collecte du tri sélectif dans le centre historique et redéployer des agents sur les missions de nettoiement. 

Qui sera le prochain maire de Montpellier ? Réponse le 28 juin à l’issue d’un scrutin serré.

Crédit photo : Fred Romero

2 commentaires sur « (Municicaqs #14) – Montpellier, la cité des clowns »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s